Mpeya

Mpeya a.k.a l’Artiste est un jeune Bruxellois (rap, slam, poésie et storytelling) qui manie les mots que ce soit à travers la musique, le chant ou la calligraphie. Mpeya s’essaie également à d’autres formes artistiques telles que la danse ou les arts martiaux. Passionné par l’Asie, il s’inspire de l’univers des mangas ; raison pour laquelle le personnage principal de son œuvre est le samouraï. Ses textes sont porteurs d’espoirs et de positivité et ses thèmes de prédilection sont la Paix, le Respect et l’Amour, d’où son leitmotiv « respect, on reste Peace. »

Sa source de motivation principale n’est autre que sa famille à laquelle il dédie également un titre
« Mère et père (mes repères). » C’est en écrivant une lettre d’amour pour une camarade de classe qu’il découvrit le pouvoir des mots. Elle fut interceptée par leur enseignant, lue à voix haute, puis déchirée, mais ses vers avaient déjà fait leur travail puisque la demoiselle ne put résister à la plume du jeune Mpeya.

C’est en alliant cet amour pour l’écriture et les intrus qu’il découvre la recette gagnante. Le slam lui permet de ne plus être tenu par les rimes comme dans le rap qu’il adore pourtant depuis petit. La mesure peut en effet être accélérée ou ralentie et l’approche y est aussi plus intimiste. Si la sagesse de Kery James, la plume d’Oxmo Puccino, l’attitude et la spiritualité de NAS ou le côté révolutionnaire de 2 PAC l’ont influencé, le slam a affranchi sa plume.