Cookie Notice

Le festival Bruxelles Babel déconstruira les stéréotypes de genre ces 19 et 20 avril

Publié le à BRUXELLES (BELGIUM)

La 34e édition du festival d'expressions artistiques pour et par les jeunes "Bruxelles Babel" a été présentée mercredi après-midi dans le tram 51, au départ du dépôt Stib de Molenbeek-Saint-Jean. Elle se tiendra cette année sur le thème "Quelle différence ?" pour traiter des stéréotypes de genre. Le spectacle prendra place le 19 avril à 20H00 et le 20 avril à 15H00 au Centre culturel Jacques Franck à Saint-Gilles. Une exposition sur les 34 ans du festival s'y tiendra du 12 au 21 avril.Quelque 150 jeunes de 12 à 21 ans sont entrés dès octobre dans un processus créatif qui visait à déconstruire les stéréotypes qui se mêlent dans les relations entre les garçons et les filles. L'ASBL Tremplins, à l'initiative du festival, a également organisé pour cette édition un week-end créatif. Théâtre, musique, danse, vidéos ou arts plastiques, tous les moyens artistiques sont à leur disposition pour faire passer leurs idées. Pour le spectacle, un tram sera suggéré sur scène. "Le tram permet de traiter du phénomène du harcèlement de rue, mais aussi de choses plus positives, comme les rencontres, parfois de personnes qu'on ne verra qu'une seule fois dans sa vie", explique Assia Manah, coordinatrice de projets à l'ASBL Tremplins. "Le tram 51 traverse Bruxelles de part en part. Il va aussi bien à Uccle, qu'à Bruxelles, à Saint-Gilles... C'est la rencontre de personnes de différents quartiers". L'affiche du festival a été sélectionnée parmi les 18 proposées par des élèves de l'institut Diderot. Celle retenue, qui montre sur fond noir les chromosomes X et Y, était une des rares à ne pas jouer sur les couleurs rose et bleue, communément attribuées aux deux sexes. L'exposition des 33 années du festival Bruxelles Babel montrera des photos, des affiches ou des films des anciennes éditions. Un focus sur la thématique des relations filles-garçons sera aussi proposé par les élèves de 6e Arts de l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, de la Cité des jeunes de Saint-Gilles et de l'ASBL AxCESS. Pour le vernissage, le 11 avril au soir, des anecdotes sur les stéréotypes de genre seront racontées dans une "bibliothèque vivante", dans laquelle les livres sont des personnes. Une intervention des élèves de 4e Danse de l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles est également prévue. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Ailleurs sur le web

cover-ci

Cover-PM

Facebook